Accueil Patrimoine
Chapelle d'Herm PDF Imprimer Envoyer

photo-chapelle-herm

 Elle a été construite à Audéjos au XIIème siècle et rénovée à la fin du XXème siècle.

 
Dolmen et tumulus PDF Imprimer Envoyer

 

dolmenLe dolmen de Lacq a été découvert en 1968 à l’intérieur d’un tumulus aplani lors d’un défrichement s’effectuant sur la propriété Lasvignasses au lieu-dit Lous Turrounes (Les mottes).

 

Après avoir été exposé près de l’ancien Pavillon des Visiteurs de la SNPA, il a été remonté et mis en valeur près de la mairie en mai 2005.

 

Dolmens et tumulus sont consacrés au culte des morts. Ce sont des sépultures individuelles ou collectives pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de haut pour un diamètre de 20 à 30 mètres.

 

Sur le territoire de Lacq-Audéjos, ont été inventoriés environ 22 tumulus, dont un avec dolmen.

 

Qu'est-ce que c'est?

Un dolmen est une construction mégalithique constituée de dalles verticales et d’une dalle de couverture qui délimitent une chambre. L’ensemble est recouvert d’un tertre ou tumulus.

 
Eglise paroissiale St Vincent diacre PDF Imprimer Envoyer

 

eglise-audejosL’église d’Audéjos se trouvait à l’ouest du chemin de Lacq à flanc de colline.

 

En 1902, elle est rebâtie sur la hauteur, à l’est de la route, par l’abbé Salles Cazaux.

 
Eglise paroissiale St Jean-Baptiste PDF Imprimer Envoyer

 

eglise lacqD’après le cartulaire de Lescar, vers 980, une chapelle mérovingienne du nom de Saint Faust (moine d’origine anglaise 410-480) de Lacq se trouvait au sud-ouest de l’église actuelle.

 

Près de ce site, une pierre miraculeuse du nom de « la peyra de Sen Haust » était réputée guérir les enfants malades des yeux ou du squelette. Depuis cette époque, le chemin de la Pierre de Saint Faust existe toujours.

 

L’église actuelle date du Moyen-Age : Gaston Fébus y promulgua plusieurs actes juridiques en 1375.

 

Des travaux de reconstruction et de rénovation au milieu du XIXème siècle ne cesseront d’embellir l’église.

 

Elle sera notamment dotée de vitraux, signés par des maîtres-verriers renommés : Laurent Gsell et Jules Mauméjean de Pau, et de deux cloches début XXème.

 

En 2004, l’ensemble des vitraux du XIXème siècle, a été complété par des thèmes évoquant notre identité : Saint Faust pour le passé et l’aventure industrielle qui a transformé notre paysage, pour le présent.