Accueil Site industriel
Plateforme industrielle actuelle PDF Imprimer Envoyer

 

plateformeactuelleLe complexe industriel, centré au départ uniquement sur le traitement du gaz, s’est diversifié pour devenir aujourd'hui un pôle industriel majeur dans le domaine de la chimie fine.

 

La forte teneur en soufre du gaz de Lacq a permis l’installation de nouvelles entreprises tournées vers la thiochimie (chimie du soufre).

 

Lacq est un des trois pôles chimiques du Bassin industriel comportant des établissements SEVESO.

 

 

 

Sur ce bassin, les différents sites chimiques soumis à la directive SEVESO engendrent trois sortes de risques :

 

Risque toxique : propagation dans l’air, l’eau ou le sol, de produits dangereux pour la santé.

Risque d’explosion : inflammation violente par mélange de produits (réaction chimique) ou à l’explosion de produits instables (explose à l’atmosphère).

Risque d’incendie : inflammation par réaction de différents produits ou à une inflammation d’un produit au contact d’un point chaud.

 

Le risque prédominant est le risque toxique compte tenu du stockage et de la manipulation de produits dangereux.

 

Seveso

La directive SEVESO est une directive européenne qui impose aux états membres de l’Union Européenne d’identifier les sites industriels présentant des risques d’accidents majeurs. Les entreprises sont classées SEVESO en fonction des quantités et des types de produits dangereux qu’elles accueillent.

 

Fin 2013, l’exploitation du gaz de Lacq sera arrêtée.


Pour préparer le futur, Total Exploration & Production France a transféré l’autonomie de sa plateforme à la Sobegi (Société Béarnaise de gestion industrielle) en vue de mettre en place de nouvelles activités et installations pérennes permettant le maintien de l’industrialisation du site.

 
Lacq Cluster Chimie 2030 PDF Imprimer Envoyer

 

Le projet Lacq Cluster Chimie 2030 concerne trois entités : TEPF, ARKEMA, SOBEGI.

 

lacqcluster1

 

C’est un projet phare basé sur la durabilité économique, le développement durable et la durabilité sociale. Il consiste à sauvegarder les activités industrielles dépendantes de l’extraction du gaz malgré l’épuisement du gisement.

 

Ainsi, les 3% restants de matière première vont être utilisés prudemment afin que l’on puisse extraire le gaz nécessaire à ARKEMA jusqu’en 2030. Pour ce faire, TEPF maintient quelques puits en activité à débit réduit pour poursuivre l’extraction.

 

SOBEGI construit une unité de purification de gaz qui doit procéder à la séparation des molécules et fournir du sulfure d’hydrogène à ARKEMA et du combustible pour ses chaudières.

 

Ce projet a également permis le lancement de la "Carbone Vallée"par le groupe TORAY, qui va construire une unité de fabrication de polyacrylonitrile (PAN).

 
Chemstart'up PDF Imprimer Envoyer

Lacq se tourne désormais vers des filières en pleine expansion : les énergies renouvelables et la chimie verte.

 

chemstartup

 

 

Créée par le Groupement d’Intérêt Public Chemparc, Chemstart’up est une pépinière d’industrialisation qui accueillera au deuxième semestre 2011 des jeunes entreprises pour constituer un pôle chimique fort et diversifié.

 

Ses domaines d’activités sont : la chimie fine, la chimie des matériaux, les énergies renouvelables, l’environnement et la valorisation des déchets.

 

 

 

 

 


Chemstart’up proposera aux diverses entreprises du site, des prestations mutualisées tout en garantissant une maîtrise élevée de la sécurité, favorisant ainsi le développement d’une chimie innovante.

Chimie verte

Fabrication, production et utilisation de produits et de procédés chimiques efficaces, sûrs, rentables, protecteurs de l’environnement, recyclables. (Source OCDE)

 
Plan intercommunal de sauvegarde PDF Imprimer Envoyer

En savoir plus...